La connexion au corps :

Comme écrit dans mon article de septembre, j’ai décidé d’écrire une série d’articles sur chacune des quatre dimensions du coaching holistique et de vous exposer mon point de vue sur ce qu’elles peuvent apporter.

Au programme du jour, une de mes dimensions préférées, la dimension physique, la connexion au corps !

Il y a plusieurs façons de se connecter au corps, et selon moi le corps peut nous être utile de plusieurs façons.

  • Les maux du corps : nos petits « bobos » du corps sont souvent présents pour attirer notre attention sur quelque chose qui ne va pas dans notre vie. Par exemple, comme précurseur au burn-out, la fatigue que l’on ressent de plus en plus souvent. Ou quand on a mal au dos, il peut aussi y avoir des causes émotionnelles (si ce sujet vous intéresse, voir le dictionnaire des maux)
  • Les ressentis dans le corps
  1. Avez-vous déjà ressenti des signaux d’alerte en présence de quelqu’un ou quelque chose qui nous indiquent de nous méfier, nous éloigner ? C’est souvent dans le corps que ces signaux se manifestent : pression au niveau de la poitrine, ou douleurs dans le ventre
  2. Dans le même registre, le corps nous renseigne sur les émotions que nous vivons à l’intérieur de nous, nous aide à mieux les appréhender – même si nous ne savons pas forcément les nommer. Avoir du mal à respirer, sentir un point au niveau du plexus solaire par exemple peuvent être de bons indicateurs du stress que nous sommes en train de vivre. Savoir le constater et ne pas l’ignorer permet de se reconnecter à sa respiration, à plus de calme pour relâcher les tensions.
  • Bouger son corps
  1. Le déplacement dans l’espace parfois permet de réellement voir la situation sous un autre angle. Si je regarde telle situation de plus loin, ou si je me mets dans la chaise de l’autre, le déplacement me permet de relativiser, de réellement « voir autrement ».
  2. Faire de l’exercice, danser, bouger permet pour beaucoup d’entre nous de « couper » les pensées et les ruminations. Le temps d’un instant, nous ne faisons qu’un avec notre corps, dans le plaisir ou l’effort mais simplement là.

Que faire pour se (re)-connecter à son corps?

  • pratiquer l’écoute des signaux que ce soit les maux physiques ou les sensations de stress, d’alerte. Se demander quel message le corps nous transmet par ces maux
  • se connecter aux ressentis à l’intérieur du corps, prendre le temps d’accueillir ce qui est, être juste présent à : cela permet déjà de faire une pause, de prendre du recul et de réagir de manière plus sereine et adaptée à la situation
  • mettre son corps en mouvement régulièrement, faire du sport. Toutefois, même si vous n’êtes pas spécialement adepte de sport, bouger peut être utile : par exemple, pour moi, je réfléchis mieux, je suis plus créative lorsque je suis debout plutôt qu’assise et que je peux bouger.

Enfin, souvenez-vous que votre corps n’est pas seulement une aide précieuse pour nous donner des informations ou nous relaxer, il peut aussi avoir un rôle plus actif d’influence sur notre état d’esprit. Pour cela, je vous invite à visionner ma vidéo (si ce n’est pas déjà fait): le pouvoir du corps sur l’esprit.

Alors en quoi pourriez-vous améliorer la connexion à votre corps ? Savez-vous l’écouter, mais aussi comprendre ses messages et les appliquer ?