C’est quoi notre ombre ? C’est toutes les parties de nous que nous avons refoulé dans notre inconscient par crainte que cela ne plaise pas .. à nos parents, à la société,. Nous avons eu peur d’être rejetés à cause de certains traits de notre personnalité et du coup avons tout fait pour être acceptés, au détriment d’une partie de nous.

Or, pour être une personne équilibrée et entière, nous avons besoin de connaître notre ombre, et de la réintégrer dans notre conscient. Jusqu’à la trentaine, nous avons tendance à plutôt rejeter des parties de nous pour se conformer, ou se rebeller.. et à un certain moment de notre vie, avec la sagesse et la maturité, il arrive à certains d’entre nous de vouloir mieux nous connaître et nous accueillir, nous aimer tel que nous sommes. C’est un chemin que j’ai commencé il y a quelques années et qui ne fait vraiment que commencer. Le travail se fait pas à pas, couche après couche.

Il y aurait énormément de choses à dire sur ce thème de l’ombre, des parties de nous que nous n’acceptons pas, voire même ne voyons pas, mais j’ai choisi de l’aborder sous l’angle de mon vécu, ce qui m’a le plus touché là-dedans..

Ces dernières semaines, à la faveur de ma lecture du livre de Jean Monbourquette, “apprivoiser sa part d’ombre”, plusieurs choses me sont apparues plus clairement et je vous en partage un petit bout ci-dessous..

Dans le livre, l’auteur décrit plusieurs stratégies pour apprivoiser son ombre et une de ces stratégies a particulièrement remué des choses chez moi. La voici : En pensant aux personnes qui nous sont antipathiques ou aux traits de personnalité qui nous énervent profondément, on peut se demander ce qui nous énerve tellement, on peut se demander si on aurait pas besoin de ce trait de personnalité pour compenser un côté assez excessif de notre tempérament. On peut aussi se demander si ce n’est pas un trait qu’on accepte difficilement chez soi!

Et voici mon exemple : En y réfléchissant, ce qui m’est venu en premier dans ce qui m’énerve, ce sont les personnalités laxistes, “trop cool” à mon goût, qui n’ont jamais l’air affectées par quoi que ce soit ou qui que ce soit, qui font ce qu’elles veulent sans trop de soucier de l’impact sur les autres.. Et j’ai pu très facilement faire le lien avec mon éducation, où le respect des autres, le travail bien fait, l’importance des règles avaient été mises particulièrement en avant! Et que du coup, pour être en conformité avec mon milieu familial, je ne m’autorise pas facilement un comportement plus “jemenfoutiste”, insouciant, alors qu’il y a aussi bien sûr des avantages à ce comportement, comme être plus détendu, libre, etc.

Alors si cela vous parle, je vous invite à faire cet exercice:

  • qu’est ce qui vous énerve particulièrement chez les autres?
  • quel pourrait être le côté positif de ce trait de personnalité?
  • En auriez-vous besoin par moment et qu’est cela pourrait vous apporter ?

Si cet article vous a touché, vous a permis une découverte, écrivez moi à info@delphicoach.ch