Saviez-vous que notre cerveau a principalement 2 grands modes de fonctionnement :

  • le mode automatique et
  • le mode adaptatif

Le mode mental automatique (MMA) se met en place lorsque vous percevez la situation comme étant simple ou connue. Si la situation est perçue comme complexe ou inconnue, c’est le mode mental préfrontal ou mode adaptatif (MMP) qui entre en jeu.

Le MMA est notre paire de lunettes habituelle, qui se base sur les compétences déjà acquises. Il est efficace et stable dans la routine. Le MMP permet de gérer l’inconnu, innove, permet de sortir de sa zone de confort etc.

Les deux sont régulièrement en désaccord sur quoi faire, comment, et c’est souvent le MMA qui gagne. Et c’est cela qui peut apporter du stress comme signal d’alarme.

Lors de situations difficiles, passer du MMA au MMP permet de gérer la situation avec plus d’accueil, de s’ouvrir à d’autres possibles et du coup de vivre le changement plus sereinement.

Un des moyens pour gérer ces modes mentaux et passer d’un mode à l’autre plus aisément, est de regarder quelles sont vos exigences pour le projet ou situation qui vous stresse, et en comparaison quels sont les moyens mis en œuvre.

 

Pour imager mon propos, regardez les deux petites pyramides ci-dessus.

Dans la premier cas, la base large, représente les exigences et la pointe étroite, représente les moyens mis en œuvre. La conséquence de cette situation est simple : la montée du stress!

A l’inverse avec une petite base d’exigences vs une large base de moyens mis en œuvre, la conséquence sera le calme

Choisissez maintenant une situation stressante et faites la liste de vos exigences, mais aussi des moyens que vous vous donnez. Dans quelle pyramide êtes-vous ?

Je vous donne un exemple:

Imaginez que vous préparez une présentation et vous voulez qu’elle soit parfaite. Vous voulez que le contenu comporte un maximum d’informations, que vos diapos soient belles, avec un beau design. En plus du contenu riche, vous souhaitez également qu’il y ait des moments plus légers où l’humour est permis, afin que les participants ne s’ennuient pas etc.. Pour ce faire, comme vous êtes quelqu’un de très occupé, vous déléguez à une stagiaire qui vient d’arriver et vous avez seulement 1 heure pour revoir le tout et vous préparer.

A votre avis, sur quelle pyramide êtes-vous ? Oui vous l’avez deviné ! Vous avez une large base d’exigences et une base étroite de moyens. Vous êtes donc dans une situation de stress maximal.

Il s’agit là d’un exemple fictif, mais en même temps pas si loin de la réalité de mon ancien « quotidien »..Je suis sûre que cela vous parle à vous aussi.

Maintenant, si vous essayiez d’inverser la pyramide, qu’est-ce que cela donnerait ?

Pour les personnes qui souhaitent me partager leur situation dans les commentaires, ou par e-mail, je vous enverrai un autre exercice qui peut faciliter le passage du mode automatique au mode pré-frontal. A vos claviers !