Pour déterminer où en est votre équilibre de vie, j’aimerais commencer aujourd’hui par vous demander de faire un petit exercice, soit faire un dessin représentant tous vos domaines de vie : amis, famille, amour, loisirs, sport, travail etc  tels qu’ils sont dans l’état actuel des choses: soit par des bulles, soit une roue de vie comme cette image: laissez aller votre créativité! Puis ensuite de faire le même dessin tel que vous aimeriez que soit votre vie, tel que vous aimeriez avoir chaque domaine présent dans votre vie. Alors? Quelles sont les différences? Certains domaines ont-ils changé de taille? De place? J’aimerais beaucoup avoir vos commentaires !

Je constate de plus en plus dans mes accompagnements que dès qu’un domaine de vie/une bulle prend trop de place, ou pas assez, un certain mal-être s’installe chez les personnes. C’est assez pernicieux car cela ne se voit pas forcément tout de suite.

Cela peut se traduire sous différentes formes:

  • Un excès de travail durable au point que la personne finit par craquer..
  • De grandes tensions au sein du couple dû à trop d’investissement d’un des membres hors du cercle familial
  • Un énorme vide suite à un licenciement si le travail était toute sa vie
  • Idem lorsqu’un amour disparaît et qu’on lui avait donné toute la place ..

C’est souvent après la disparition de l’un ou l’autre des éléments (amour, travail) que l’on se rend compte de lui avoir laissé trop de place. Et pourtant si l’on pouvait s’en rendre compte avant, porter plus d’attention à cet équilibre et faire les ajustements nécessaires…

Je nous imagine tel un funambule sur un fil qui dès qu’un côté pèse plus que l’autre, nous tombons. Nous avons besoin d’octroyer du temps et de l’énergie à chaque domaine de notre vie qui nous nourrit et nous épanouit. Cela ne veut pas dire que tous les domaines doivent être remplis : on peut ne pas aimer le sport ou avoir décidé de ne pas avoir un emploi et être mère ou père au foyer. Mais il y a selon moi besoin de donner de l’importance à tous les domaines qui nous font du bien.

En effet, chaque domaine de notre vie comble une partie de nous : par exemple, le travail peut stimuler notre intellect ou notre créativité, la vie de famille nous remplir de bonheur simple, d’amour, de joie, les loisirs nous détendre, ..  Pour être heureux de façon holistique, globale, et trouver son équilibre de vie, il est selon moi crucial de se poser régulièrement cette question : mon équilibre actuel me convient-il ou y a-t-il des excès ou des manques ? Une fois identifiés, c’est entre vos mains de mettre en place les actions nécessaires pour un épanouissement de tout votre être, et pas seulement d’une partie !

Alors laissez-moi un commentaire pour me dire quels domaines vous négligez ou auxquels vous accordez trop d’importance et ce sera le sujet de prochains articles!