Comprendre comment l’on fonctionne est très précieux pour améliorer nos relations. C’est d’ailleurs un des premiers résultats d’une démarche de coaching : nous y apprenons à mieux nous connaître. Un des moyens pour mieux se connaître est l’Analyse Transactionnelle, fondée par le psychiatre américain Eric Berne.

  1. La théorie

L’Analyse Transactionnelle apporte une théorie de ce qui se passe à l’intérieur de nous. Eric Berne a catégorisé trois « Etats du Moi » et nous naviguons constamment de l’un à l’autre dans notre quotidien. Chaque Etat du Moi est un système cohérent de Pensées, de Sentiments et de Comportements.

  • l’Etat du Moi Adulte : cette partie est consciente, en contact avec la réalité et axée sur le présent
  • l’Etat du Moi Parent : il est composé des différentes influences, traces de nos parents ou des figures parentales qui ont eu de l’influence sur nous. Nous adoptons les comportements, pensées et sentiments reçus de ces figures parentales.
  • l’Etat du Moi Enfant : c’est la trace de l’enfant que nous avons été. Nous adoptons des comportements, pensées, sentiments vécus lorsque nous étions petit enfant.

Au sein de chaque Etat du Moi, il y a encore des précisions qui peuvent être apportées : par exemple dans le Parent, vous pouvez avoir du Parent Nourricier ou du Parent Critique. Dans l’Enfant, de l’Enfant Naturel/Libre ou de l’Enfant Adapté.

Les Etats du Moi dans lesquels nous sommes à un instant T ne sont pas toujours adaptés à la situation et ne correspondent pas à notre âge réel. Afin de vivre le plus en harmonie avec soi comme avec les autres, il s’agit de tendre à être dans l’Etat du Moi le plus approprié selon la situation.

Le premier pas est de savoir reconnaître dans quel Etat du Moi nous sommes et bien évidemment ensuite de savoir détecter la même chose chez les autres.

  1. En pratique

Je fais régulièrement passer à mes clients un test qui détermine le pourcentage de présence eu eux de chaque Etat du Moi.

Pour une de mes clientes, elle a pu avec ce test se rendre compte que son Adulte n’était pas forcément suffisamment présent alors qu’il y avait beaucoup d’Enfant Adapté en elle. Sa problématique du jour était justement de ne pas avoir l’impression d’avoir une réaction adaptée dans certaines situations et d’être trop dans les émotions. Nous avons donc pu faire le lien entre sa situation et le résultat de son test et travailler à donner un peu plus de place à l’Adulte.

Pour une autre, tout était assez équilibré à part un Adulte assez bas. De nouveau, cette prise de conscience lui a permis de mettre en perspective certaines situations à son travail et cela a enrichi nos séances.

Je suis convaincue que les prises de conscience sur soi sont déjà un énorme pas en avant dans une démarche de développement personnel et apportent au coaché comme au coach de magnifiques bases de travail ensemble.

Intéressé ? Contactez-moi pour en savoir plus.