Bonjour

En ce moment mon humeur a tendance à osciller :

  • entre l’optimisme/la foi et un grand ras de bol général.
  • entre le fait d’accélérer, de Faire, faire, faire, et le fait de ralentir et d’Etre tout simplement.

Ce deuxième point se concrétise tout particulièrement dans un paradoxe pour mon entreprise : devrais-je plus communiquer ?  Là, c’est mon mental qui parle. Ou devrais-je me ficher la paix ? Là, c’est mon âme qui parle !

Vous l’aurez compris, mon cœur balance entre deux possibilités à l’opposé l’une de l’autre, et j’avoue que cela provoque pas mal d’inconfort, inconfort renforcé par toutes les incertitudes liées au contexte du moment.

À cela s’ajoute le fait que j’ai le sentiment d’avoir perdu ma voix… Oui, je parle bien de la voix avec un X. Je ne sais plus bien comment parler de moi et de mon activité. J’ai eu une année tellement riche en 2020 que la plupart de mes moyens de communication ne me correspondent plus vraiment. Je me sens comme à une phase de Reset, comme devant une page blanche et pour l’instant j’ai du mal à trouver les mots. Même pour cette newsletter, je me suis dit : « qu’est-ce que je vais bien pouvoir leur écrire ? »

Le message que je souhaite vous transmettre est le fait que même si toutes les réponses ne viennent pas à nous aussi vite que vous le souhaiterions, il existe néanmoins des façons plus agréables de traverser ces périodes. Je vous transmets donc quelques pistes qui m’aident à m’ancrer dans le moment présent et à rester le plus sereine possible (pour m’éviter de trop gamberger et/ou me flageller) :

– Je m’appuie beaucoup sur mon compagnon et sur mon entourage proche !
– Je cuisine en ce moment ! Je ne suis pas une grande cuisinière, mais j’ai découvert que cela me fait du bien, alors je fais !
– Je demande de l’aide, je partage mes inconforts, par exemple concernant cette newsletter ! Merci Gaëlle qui se reconnaîtra !
– Je fais plus de sport, et particulièrement en plein air ; je sens que c’est d’une immense importance pour moi en ce moment de bouger mon corps et si possible à l’extérieur !
– Enfin, je m’appuie sur un petit appareil, acquis au mois de décembre, le Healy, un appareil de thérapie fréquentielle qui envoie des micro-fréquences et qui m’aide beaucoup que ce soit pour mon mal de dos ou pour mon état énergétique global. Je vous en dis plus tout en bas de cet e-mail.

Et vous, sur quoi vous appuyez-vous ?

En tant que coach et superviseure, je vous propose une offre spéciale  en ces temps compliqués, qui réunit quelques-uns des éléments qui me font du bien : poser des intentions, marcher et profiter d’une analyse avec le Healy. Me contacter pour plus d’infos!

Tout de bon à vous
Delphine