Nous avons tous besoin de reconnaissance, que ce soit dans notre vie privée, mais aussi dans notre vie au travail.

La reconnaissance au travail est importante notamment pour garder le plaisir et la motivation et finalement être un employé engagé ! C’était mon cas lorsque je travaillais en entreprise.

Aujourd’hui, je vous pose la question : recevez-vous suffisamment de reconnaissance sur votre lieu de travail ?

Pour vous aider à y répondre, voici les 4 types de reconnaissance que l’on peut donner ou recevoir dans le cadre du travail :

  1. La reconnaissance par l’activité

Si nous aimons ce que nous faisons, nous y trouvons du sens, nous continuons à apprendre, cette forme de reconnaissance est présente. L’activité en soi nous plaît et nous fait du bien.

  1. La reconnaissance par la prise en compte des efforts fournis

Les efforts que vous faites pour votre travail, comme accepter de faire des heures supplémentaires, être pleinement engagé dans ce que vous faites, doivent ici être reconnus d’une certaine façon : en principe cela se fait par de la récupération en temps ou en argent.

Est sous-jacent ici le principe d’équité entre les collaborateurs : si j’en fais plus, je dois recevoir plus que mes collègues qui en font moins que moi.

  1. La reconnaissance par le regard et l’appréciation d’autrui

Il s’agit des commentaires ou gestes envers nous et/ou notre travail venant de nos supérieurs, nos collègues, des clients. Mais aussi la réputation de l’entreprise, l’institution pour laquelle on travaille a ici un rôle à jouer.

  1. La reconnaissance en tant que personne avec ses caractéristiques

Ici, va entrer en ligne de compte mon âge, mes habitudes, mes contraintes, mes aspirations. Que l’on ne me considère pas comme un numéro parmi tant d’autres ! Ce sont les règles de base de la vie en commun.

Du point de vue des employés

Alors si vous êtes employé, demandez-vous quels signes de reconnaissance vous recevez de votre employeur ou pas, en pensant à des faits concrets? En quoi, cela affecte-t-il votre motivation ?

Du point de vue de l’employeur

Et si vous êtes employeur, RH, quels signes de reconnaissance donnez-vous à vos employés ? Et quels sont les faits pour étayer votre avis sur la question ?

Conclusion

Il faut préciser que c’est un ressenti que nous avons ; un chef peut avoir l’impression de reconnaître énormément les efforts fournis alors que l’employé a l’impression de ne pas en recevoir.

Cependant, les manques qu’il peut y avoir en lien avec la reconnaissance peuvent avoir des effets considérables sur la démotivation, les conflits et autres problématiques sur le lieu de travail. Il est donc important de s’y attarder et de commencer à en discuter avec les personnes concernées.