Le thème de cette émission m’a d’emblée attirée. Etant introvertie, c’est avec moi-même et avec le silence que je me ressource de façon générale. J’ignorais par contre beaucoup de choses sur les bienfaits du silence, ou les méfaits du bruit sur tout un chacun.

– D’abord au niveau physique: Michel Le Van Quyen (MLVQ) explique que les cellules autour de l’oreille ne se renouvellent pas. En conséquence, si trop confrontés à des bruits/sons au delà de 85-90 décibels (seuil de risque / danger), si notre audition est affectée, il n’y aura pas de retour possible.
Aussi, les bruits de la nuit (par exemple s’endormir avec de la musique), ont pour effet l’émission de cortisol, l’hormone du stress, au petit matin, donc pas idéal pour démarrer la journée!

– Et justement, le silence extérieur, auquel nous nous confrontons de plus en plus rarement, peut nous aider à réduire le stress. Deux minutes de silence peuvent déjà nous apaiser. Ensuite, plus nous nous entraînons à vivre ce silence, plus nous pouvons diminuer nos petites voix, nos ruminations qui troublent notre silence intérieur.

– Il s’agit aussi de diminuer régulièrement nos sources d’attention. Trop d’attention épuise notre cerveau, MLVQ parle de surcharge cognitive. Nous sommes tant sollicités dans ce monde moderne, que ce soit au travail ou ailleurs, qu’il devient vital de s’octroyer des temps de pause, de repos, de moments où notre attention fait un break!

– Pour finir, MLVQ parle du silence comme clé de la créativité. Laisser l’esprit dériver, laisser les pensées aller sans être guidées! C’est souvent lors de ces moments de lâcher-prise, lorsque le cerveau tourne en arrière plan sans que l’on s’en rende compte, qu’on trouve nos idées brillantes, que la créativité ressurgit! C’est quand la dernière fois que vous vous êtes laissés aller à la rêverie??

J’aimerais terminer par l’importance de s’immerger dans la nature..En forêt, le niveau de décibels est environ à 20. Donc un niveau très bas de bruit, et des bruits apaisants. Les bénéfices de moments dans la nature sur le système immunitaire ont été prouvés. Alors, en ces temps où nous avons bien besoin de booster notre système immunitaire, quoi de mieux que d’aller dans la nature, la forêt, et en profiter pour expérimenter le silence intérieur et extérieur.