Que cela soit en coaching ou en supervision, on peut tout d’abord noter une réponse évidente à cette question : voir les choses sous un autre angle ! Grâce à un accompagnement professionnel, on peut élargir ses points de vue, oser essayer autre chose, … Le tout pour tendre vers, atteindre ses objectifs ou intentions.

Conte d’une banale procrastination

Je vais vous conter une histoire… Quelque chose que j’ai moi-même vécu à la suite d’une supervision, cette fois donc en tant que cliente. Je suis en train de préparer le diplôme fédéral de superviseur coach : j’ai un mémoire et un concept de conseil à écrire et je procrastine. Quand je suis dans ma routine, chez moi ou au bureau, j’ai beaucoup de difficultés à m’y mettre.

(En allant voir ma superviseure à Lausanne, j’étais dans le train et j’ai travaillé de façon hyper efficace et ce n’était pas la première fois ! Du coup j’ai commencé à m’interroger sur ce sujet mais c’était juste une première graine qui poussait sur ce thème.)  

Lors de la séance de supervision, j’ai donc choisi ce thème de « comment travailler sur mes écrits de diplôme dans de bonnes conditions », tout en gardant la joie et le plaisir de le faire. J’aime la matière, j’aime écrire donc ce devrait pouvoir être fait avec fluidité ! Nous avons fait tout un travail pour me sortir de mon cheminement de pensée habituel (ce qui est courant en supervision/coaching). J’ai travaillé à une création en utilisant des rubans, des photos et des pierres. J’ai pu ressortir des choses très importantes de cette création sur ce qui me nourrit, soit :

  • le mouvement
  • les mots
  • le silence
  • la solitude
  • l’intimité
  • le partage
  • l’aventure

Trouver « son truc » pour bien travailler

De fait, tout cela a gentiment renforcé mon idée de train et de voyage et m’a permis de décider de tester la chose suivante : J’ai pris pour un jour en janvier et un jour de février une carte journalière CFF qui permet de voyager où je veux en Suisse. Pour pouvoir ce jour-là allier l’utile à l’agréable :

  1. Travailler dans le train, donc il faut que ce soit plusieurs heures
  2. Tout en visitant un endroit que je ne connais pas encore

J’ai donc eu un moment où je n’étais pas chez moi, dédié uniquement à ça, et j’ai voyagé, je suis partie à l’aventure, bref j’ai été en mouvement ! Ma première journée, le 29 janvier, n’a pourtant pas démarré sous les meilleurs augures. J’avais fixé mon choix le soir d’avant, et le matin même j’ai vu sur le site des CFF qu’il y avait un train bloqué sur mon trajet, donc impossible… J’ai donc pris une carte de Suisse et rapidement j’ai choisi de me rendre à Thun, ville qui remplissait tous mes critères : au moins 5 heures de train pour la journée, joli, et proche d’un lac. Le temps était splendide, ainsi que les paysages enneigés que je voyais depuis le train. J’étais efficace, j’avançais vraiment bien sur l’écriture de mon concept de conseil et je me sentais bien. Thun est une magnifique petite ville dans laquelle j’ai déambulé pendant 1h30, pour finir par pique-niquer avec une vue magnifique sur le lac, au soleil. Je n’aurais pas pu choisir meilleure journée ! Une sensation de bien-être m’a envahi. Sur le retour, j’ai continué à bien travailler, et je suis rentrée chez moi à Genève fatiguée mais heureuse.

Atteindre ses objectifs en écoutant sa personnalité

Les objectifs de cette journée ont été atteints et j’ai effectivement pu vivre cela dans la joie et le plaisir. Et je me réjouis du 26 février qui sera ma 2e journée. Et oui cela peut paraître bizarre, je l’ai bien senti parfois à la réaction des personnes mais c’est, à ce jour, ma solution À MOI qui fonctionne pour atteindre mon objectif. J’ai osé sortir des sentiers battus pour faire vraiment ce qui me convient à moi pour le moment.

« Trouver sa solution à soi, qui fonctionne pour soi et pas pour les autres ! »

Et c’est une des plus belles choses que permet le coaching et la supervision : trouver sa solution à soi, qui marche pour soi et pas pour les autres. Quelque chose que peut-être on n’aurait pas osé faire, ou parfois même auquel on n’aurait pas osé penser !

Et vous ? Envie de découvrir d’autres horizons ?